Назад

le ballet national de marseille dans le cadre du festival « danceinversion »

16 novembre 2017 — 17 novembre 2017
Moscou
le ballet national de marseille dans le cadre du festival « danceinversion »
16 novembre 2017 — 17 novembre 2017
Moscou
Cet automne, le festival international DanceInversion, événement majeur en matière de danse contemporaine en Russie, se déroulera de nouveau à Moscou. Le festival présente des œuvres de célèbres chorégraphes occidentaux et des réalisations ambitieuses de jeunes chorégraphes prometteurs en provenance d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine. L'édition 2017 a été conçue comme un prologue au 200e anniversaire de la naissance de Marius Petipa. Le théâtre "Helikon-Opera" accueille, à cette occasion, le Ballet National de Marseille sur la scène de la salle "Stravinsky". LE CORPS DU BALLET NATIONAL DE MARSEILLE Comment faire du ballet classique une aire de jeu, ou plutôt un champ de bataille, sur lequel l’individu et le groupe se rencontrent ? La question parcourt, en filigrane, toute l’œuvre de Greco et Scholten qui, depuis leur rencontre, ne cessent d’interroger les limites de la danse classique. Dans ce spectacle librement inspiré de l’essai d’Elias Canetti, Masse et Puissance, l’arabesque rejoint le cri, les pas de deux les plus célèbres évoluent face à un groupe soudé comme une tribu. Le corps est en même temps apollinien et dionysiaque. Passé et présent se frottent et se heurtent au son d’un montage musical énergique et puissant. Concept et chorégraphie Emio Greco I Pieter C. ScholtenLumière Henk DannerCostumes Clifford PortierDesign sonore Pieter C. ScholtenProduction Ballet National de MarseilleCollaboration ICKamsterdamDurée: 70 minutes BOLÉRO Lors de la création du Boléro par le Ballet Nijinska, les danseurs évoluaient dans un décor hispanisant. Emio Greco et Pieter C. Scholten ont tout de suite évacué la question du décor pour se concentrer sur la friction entre les corps et la musique. Dans la droite ligne de leur recherche sur la thématique du « corps en révolte », ils ne font plus de cette musique, un crayon qui dessine une narration, mais un protagoniste auquel fait face l’ensemble des danseurs. Le combat paraît inégal entre neuf danseurs et un thème musical écrasant, mais c’est avant tout contre eux-mêmes, contre la résonance que la musique provoque dans leur corps, que les danseurs doivent se libérer. Concept et chorégraphie Emio Greco | Pieter C. Scholten  Lumière Henk Danner Costumes Clifford Portier Design sonore Pieter C. ScholtenMusique Boléro Maurice Ravel Production Ballet National de MarseilleCollaboration ICKamsterdamDurée: 25 minutes Acheter des billets