Sélectionnez votre ville

Назад

Festival de la musique acousmatique « Circuit fantôme »

28 juillet 2022 — 23 septembre 2022
Moscou, Saint-Pétersbourg, Régions
musique, conférence
en ligne
Festival de la musique acousmatique « Circuit fantôme »
28 juillet 2022 — 23 septembre 2022
Moscou, Saint-Pétersbourg, Régions

Depuis 2018, L’IFR soutien le  festival international annuel de musique acousmatique qui rend hommage à l’Acousmonium ou l’orchestre de haut-parleurs, imaginé et réalisé par Pierre Schaeffer.

Cette année, ce festival sous commissariat du compositeur français Daniel Teruggi, porte le nom « Circuit Fantôme » et  se tient en ligne du 29 juillet au 29 septembre 2022.

Au programme :

  • 28 juillet, 19h

Lancement du festival. Circuit fantôme : prologue : regarder en ligne

  • 29 juillet

Table ronde « La musique expérimentale, quelle en pourrait être la définition aujourd’hui »
Daniel Teriggi. Stage d'interprétation sur Acousmonium pour les étudiants du Laboratoire de nouveaux médias (Saint-Pétersbourg) : regarder en ligne

Daniel Teruggi (né en 1952) étudie le piano et la composition au Conservatoire de La Plata ainsi que la physique à l’université. Arrivé en France en 1977, il complète sa formation dans la classe de composition électroacoustique et recherche musicale du Conservatoire de Paris. En 1981, il rejoint l’Ina-GRM (Institut national de l’audiovisuel – Groupe de recherches musicales) où il devient responsable de la production musicale ainsi que du développement et de la pédagogie de Syter, un système de transformation et de synthèse numérique en temps réel. Il est ensuite directeur du GRM (1997-2017) et directeur de la recherche et de l’expérimentation à l’Ina (2001-2016). Il œuvre pour la conservation des collections numériques, des œuvres sur support et de la musique électroacoustique et reçoit ainsi le « SMPTE Archival Technology Medal Award » en 2016.

Interprétation des œuvres de Daniel Teruggi:
Unsoundables, 17’/2021
Nova Puppis, 20’/2020
Punctus spatio, 17’ / 2022

  • 5 août, 19h

Artist-talk avec Luis Naon: regarder en ligne

Présentation de la pièce « Lascaux Urbana » de Luis Naon

Luis Naon. Né à La Plata, en Argentine, en 1961. Fait des études musicales à l’Universidad Nacional de La Plata, Universidad Católica Argentina à Buenos Aires puis au CNSM de Paris avec Guy Reibel, Laurent Cuniot, Daniel Teruggi, Sergio Ortega et Horacio Vaggione. Depuis 1991 professeur de Composition et Nouvelles Technologies du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

  • 12 août 2022, 19h

Artist-talk avec Mario Mary : regarder en ligne

Diplômé de  à l’Université La Plata en Argentine, Mario Mary a soutenu son doctorat en esthétique, sciences et technologies des Arts à l’Université Paris VII à Paris et y a enseigné la composition assistée par l’ordinateur (1996-2010). Enseignant de  la musique électroacoustique à l’Académie de Musique de Prince Rainier III à Monaco, directeur artistique du festival Monaco/Electroacoustique. Porte un intérêt tout particulier à la polyphonie spatialisée et techniques de  l’orchestration électroacoustique.

Interprétation des œuvres de Mario Mary :
2261, 10’51’’/2009
Polyphonic Philosophy, 10’42’’/2015
Belgium Snob, 12’47’’/2017
Le sophistiqué son du Dasein, 17’/2018

Né en 1956, Philippe Mion laisse ses études scientifiques et opte pour la musique, en poursuivant des études musicales au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, où il est prix de composition, en 1977), puis des études de musicologie à la Sorbonne1.Tout d'abord stagiaire et membre occasionnel2 , il devint un collaborateur permanent du Groupe de recherches musicales de 1977 à 1989. Il est également producteur à Radio France de 1979 à 1982, et interprète d'oeuvres acousmatiques. Il reste attaché aux idées particulières sur la recherche musicale, et à l'expérimentation musicale héritée de la musique concrète. Il a composé de la musique pour ballet, de la musique sur support, de la musique mixte, et des œuvres pour instruments ou pour des ensembles de live electronic.

Interprétation des œuvres de Philippe Mion :
Hop(e) 19'58 / 2021
Si c'était du jour 16'20 / 1998
Exposé du crible 14' / 2008

  • 26 août, 19h
    Présentation de l’œuvre « Labytinthe » de Pierre Henry par Daniel Teruggi :regarder en ligne
  • 2 septembre 2022, 19h
    Table-ronde avec Daniel Teruggi, Anton Iakhontov et Serguey Khismatov à l’occasion de la reconstruction par ce dernier de la « La symphonie des sirènes industrielles » d’Arseny Avraamov:  regarder en ligne

Cette œuvre d'une ampleur gigantesque, fut donnée en plein air dans le port de Bakou le 7 novembre 1922.  Elle  a été créé à l'occasion du cinquième anniversaire de la Révolution d'Octobre et a fait appel à des sirènes d’usines, aux navires de toute la flotte présente dans la mer Caspienne, à deux batteries d'artillerie, sept régiments d'infanterie, des clochers, des camions, des hydravions, vingt-cinq locomotives à vapeur, des sifflets, un orchestre de masse et des chœurs.

Compositeur français né en 1932, inventeur de la musique acousmatique.
A Paris Il suit les cours d'Olivier Messiaen au Conservatoire et de Pierre Schaeffer, se perfectionne à Darmstadt auprès de Karlheinz Stockhausen.
Il intègre le Groupe de recherches musicales (GRM) en 1960. En 1975, le GRM est intégré au sein du tout nouveau Institut national de l'audiovisuel (INA). François Bayle est confirmé à la tête de ce département qu'il développe considérablement et dirige jusqu'en 1997.et le dirigera de 1966 à 1997. Sa contribution technique majeure reste sans doute la création de l'Acousmonium, un orchestre de haut-parleurs associé à des instruments de pilotage performants permettant de régler finement la spatialisation des sons. Ce dispositif offre une grande liberté d'expression et de réalisation aux artistes compositeurs de musique acousmatique, qu'il décide de nommer ainsi afin d'en affirmer l'autonomie et les principes. Il est à l'origine de nombreuses œuvres publiées dans la Collection Ina-Grm, également créée à son initiative.

Interprétation des œuvres de François Bayle :
Cercles, 13’17’’ / 2000-2001
Tremblement de terre très doux! 28’ / 1978
Vers... 12’25’’ / 2018

  • 16 septembre 2022, 19h
    Artist-talk avec Christine Groult

Christine Groult a débuté son parcours de compositrice en tant qu’élève de Pierre Schaeffer au Groupe de Recherche Musicale,  au conservatoire expérimental de Pantin, et comme étudiante en musicologie à la Sorbonne. Elle a été assistante au département pédagogie de l’IRCAM, puis responsable du studio électroacoustique du conservatoire de Châlon-sur Saone.  Depuis 1990, elle enseigne la composition électroacoustique.
Christine Groult a consacré une partie de son travail à faire découvrir la musique électroacoustique ailleurs et autrement, avec une volonté forte de toucher un public « inédit » et plus large.
Dans cet esprit d’ouverture, la compositrice fonde en 2002  l’association Music In Situ, qui «se donne  pour mission de proposer des scénographies musicales dans des lieux porteurs d’imaginaire : sites naturels ; urbains,  industriels, historiques».

  • 23 septembre, 19h
    Artist-talk avec Beatriz Ferreyra

Beatriz Ferreyra est née en Argentine, Cordoba en 1937. Après une initiation à la musique concrète et éléctronique au début des années 60, elle a travaillé au Groupe de recherches musicales (G.R.M.) du Service de la recherche de l’O.R.T.F. sous la direction de Pierre Schaeffer (1963–70). Pendant cette période, outre ses activités musicales et audio-visuelles, elle a collaboré à la réalisation des disques du « Solfège de l’objet sonore » de Pierre Schaeffer. A partir de 1970, elle devient compositeur indépendant, mène des recherches instrumentales avec Bernard Baschet sur ses « Structures sonores » (1970), fait partie du Collège de compositeurs du Groupe de musique expérimentale de Bourges (G.M.E.B., 1975), est invitée au Département de Musique électronique du Dartmouth College (U.S.A., 1976) et s’intéresse à la réalisation des œuvres appliquées à la musicothérapie (1973–77). Elle a fait partie de nombreux jurys de concours internationaux de musique expérimentale ou électroacoustique. Elle vit et travaille en France.